Lu à l'instant sur Yahoo (source Eurosport):

Premier League - Blatter en plein délire

Eurosport | jeu 10 juil, 13:32

Décidément, les hautes instances du football français ou mondial feraient bien de se taire parfois. Joseph Blatter, président de la FIFA, s'est montré choqué par la volonté de Manchester United de vouloir conserver contre son gré Cristiano Ronaldo.

Le président de la FIFA n'y va pas par quatre chemins et a osé évoqué le terme "d'esclave des temps modernes" en parlant du joueur portugais. Mieux même alors que son rôle est avant tout de gérer le football mondial et non la vie des clubs, il s'est permis d'ajouter : Si le joueur veut aller jouer ailleurs, alors une solution doit être trouvée, parce que s'il reste dans un club où il ne se sent pas bien, ce n'est bon ni pour lui ni pour le club. Je suis toujours en faveur de la protection du joueur et s'il veut partir, qu'on le laisse partir.

On en viendrait plutôt à se demander si Blatter n'aurait pas des intérêts communs à défendre avec le Real Madrid en se permettant ainsi de s'immiscer dans une affaire qui concerne deux clubs. On ajoutera aussi que Cristiano Ronaldo, "l'esclave des temps modernes", touche 640 000 euros nets par mois juste en salaire. Pas mal pour un esclave qui a un contrat à respecter non?

En gros, on a le dirigeant du football mondial qui dit que les contrats ne sont pas fait pour être respectés, et que quand on demande à un joueur de respecter un contrat on est un esclavagiste (sans parler de ce cas précis où l'esclave est payé un pont d'or). On avait compris au fil du temps que Blatter y cale que dalle au foot, il nous offre encore une sortie de plus, bravo!